Ressources  

sur demande  

 

Adresses  

de contact  

Nouveau site
Qualité de vie
 dans les écoles
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site créé en

février 2005 par

Marc Thiébaud, responsable du CAPPES et

Jacques Nuoffer, responsable du

SECEB





Elaborer ses peurs, réduire l'inquiétude

 

 

 

"Un maître ne doit pas avoir peur": voilà sans doute une croyance bien ancrée, le plus souvent cachée.

 

La peur que peuvent ressentir les enseignants est estimée inopportune. Un maître qui a peur est jugé peu apte à enseigner. Et la peur crée insécurité et surcharge affective, augmentant le risque de burnout.

 

 

Il est pourtant essentiel de savoir reconnaître et exprimer les peurs pour pouvoir les gérer et ne pas y succomber.

 

 

Winkler et Mast (voir bibliographie) synthétisent ainsi les peurs que l'on peut rencontrer notamment dans l'enseignement :

 

Peur de faillir à la tâche

Peur de ne pas dominer la matière, de faire une faute ou de ne pas venir à bout des difficultés éducatives

 

Peur de perdre son gagne-pain

Peur de devoir abandonner sa profession

 

Peur des conflits

Peur de devoir faire quelque chose dont on n'est pas persuader ou de devoir se plier bien qu'on veuille s'opposer au projet

 

Peur de la séparation

Peur d'être laissé tomber par les collègues ou son association professionnelle

 

Peur de d'être dominé

Peur du pouvoir des supérieurs ou des parents influents

 

Peur des personnes

Peur par exemple du directeur d'école, de la commission scolaire, de certains collègues ou élèves déterminés

 

Peur de la punition

Peur des représailles, des remarques désobligeantes, des injustices, des tracasseries, …

 

Peur inconsciente

Peur devant ses propres émotions et pulsions, de ses sentiments d'infériorité, de ses pulsions agressives et sexuelles refoulées

 

Peur névrotique

Peur de la peur qui va nous tomber dessus dans certaines situations

 

 

 

 

 

 

***